Higher

24 octobre 2017

Laurent Amir Khlifa Khedider Haddad est né dans le 12e arrondissement de Paris le 20 juin 1984 d'un père français d'origine tunisienne et d'une mère marocaine juive. Il vit ensuite à Sarcelles dans le Val-d'Oise. Ils emménagent en Israël alors qu'il est âgé de huit ans, mais gardent des liens avec la France. Il utilise depuis cet âge son second prénom comme prénom usuel.

Grâce à son bilinguisme, il fait son service militaire comme sergent-chef dans les renseignements de Tsahal1.

Il se fait connaître en Israël en 2006, en atteignant la finale de Kokhav Nolad, la version israélienne du télé-crochet Nouvelle Star2,3. Amir Haddad débute cette même année des études de dentisterie à l'université hébraïque de Jérusalem en parallèle avec la suite de son évolution musicale.

En 2011, il sort son premier album, Vayehi, enregistré en 2008 et qu'il a coécrit avec le musicien Omri Dagan alors qu'ils sont encore étudiants. L'album inclut la version en hébreu du titre J'te l'dis quand même de Patrick Bruel4, ainsi qu'une collaboration avec DJ Offer Nissim, reprenant le tube de 1991 Désenchantée de Mylène Farmer5.